Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’œuvre, pourtant dûment répertoriée, dormait dans les combles d’un château, depuis cinquante ans.

Une huile sur carton de 50 × 61 cm, de Jacques Majorelle (1886-1962), datant de 1927, vient d’être redécouverte après une cinquantaine d’années d’oubli.

Chargé de l’inventaire successoral d’un château en Sologne (France), Guillaume Carnet raconte — dans une publication sur interenchers.com — comment, après avoir passé en revue « les tapisseries anciennes, les meubles haute époque, les objets de l’École de Nancy » qui ornaient les salons — longtemps ouverts au public — du château, il a finalement découvert l’œuvre du peintre marocaniste, négligemment déposée dans une chambre de bonne, « au milieu de meubles et objets sans valeur entassés. »

Intitulée La Kasbah du Caïd Larbi Dardaoui ou Tamgout, vallée du Souss, signée et datée, la pièce en question était pourtant connue des spécialistes. Reproduite dans Majorelle, peintre du Sud, un ouvrage publié en 1931 par Florent Fels, aux éditions L’Art et les artistes, elle figure également, sous le numéro 92, dans le catalogue raisonné du maître, établie par Amélie Marcilhac.

Les propriétaires appréciaient le père,
méconnaissant le fils

Manifestement, la valeur de l’artiste marocaniste le plus côté sur le marché international était inconnue des anciens propriétaires, bien qu’appréciant apparemment l’œuvre de Majorelle père — fondateur de l’École de Nancy — dont ils possédaient plusieurs pièces d’ébénisterie Art nouveau.

La Kasbah du Caïd Larbi Dardaoui ou Tamgout sera mise en vente le 28 mars prochain à Blois — et en live sur interencheres.com, pour un prix de départ de 15000 à 25000 euros. Les organisateurs n’excluant pas « une belle surprise. »

Rappelons que le record de vente pour une œuvre de Jacques Majorelle avait atteint le 1,3 million d’euros, en 2011, avec une vue de La Kasbah rouge, une huile sur toile.

Illustration d’ouverture : La kasbah du Caïd Larbi Dardoui ou Tamgout, vallée du Souss, 1927. Jacques Majorelle. Huile sur carton. 50 x 61 cm. © interencheres.com

Voir commentairesFermer les commentaires

Laissez un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien louper de notre actualité !